Exercice “confinement” : Posture & Respiration

par | 12/05/2020

Céline Butin

Exercice spécial “confinement” : Posture & Respiration.

Exercice spécial confinement : posture et respiration

Après l’exercice de la multisensorialité et l’exercice du pack aventure, voici un exercice centré sur la posture et la respiration qui vous permettra de réduire votre stress (anxiété, énervement, colère, déprime…). L’Institute of Neurocognitivism, expert dans la compréhension des comportements, vous propose, en effet, une série d’articles accompagnés de vidéos, pour découvrir comment, concrètement, mobiliser votre Intelligence Adaptative et retrouver un mieux-être.

Le lien entre pensées, émotions et comportements

Nous allons nous intéresser aujourd’hui à notre corps… et son lien avec les pensées et les émotions.

La base des approches cognitives et comportementales est de mettre en évidence le lien entre les pensées, les émotions et les comportements. Par exemple lorsque je suis énervé, l’ai tendance à avoir des pensées très tranchées « ce n’est pas acceptable ! », « on ne doit pas se comporter comme cela ! », « je ne suis pas d’accord ! » … et notre posture et notre comportement vont de pair : nous sommes tendus, nous parlons fort, nous fixons notre interlocuteur…

De la même façon lorsque nous sommes anxieux, nous avons tout un tas de craintes qui tournent dans la tête : « Que va-t-il m’arriver ? », « J’espère que je ne vais pas attraper le virus », « si je croise des gens que va-t-il m’arriver ? », …

Et notre comportement encore une fois va aller de pair : nous regardons de tous les côtés de peur de croiser quelqu’un, on a du mal à dormir car on rumine, on mange plus difficilement … ou beaucoup plus…

Le lien entre pensées, émotions et comportements est tellement fort qu’il suffit d’en changer un des éléments pour avoir un impact sur les autres. Prenons un exemple : un jour où vous vous sentez fatigué, vous avez une vision un peu « sombre » de tout ce qui vous arrive… quand survient une excellente nouvelle : vous avez gagné un contrat, un de vos enfants a eu son bac mention très bien : la joie efface la fatigue.

Exercice de respiration ou comment notre posture a un effet sur nos pensées et nos émotions

Le petit travail que je vous propose de réaliser sera simple aujourd’hui et il est là pour vous donner envie de le faire lorsque vous vous sentirez anxieux ou anxieuse, irrité, énervé, en colère ou démotivé.

Encore une fois, pour juger de l’effet de l’exercice, pensez à une situation qui vous stresse.

Je vais vous proposer de vous redresser, de faire ressortir votre poitrine, de laisser un sourire léger apparaître sur votre visage. Profitez de cette posture pour respirer pleinement, le plus profondément possible, en sentant votre diaphragme descendre pendant l’inspir et en gonflant encore votre poitrine lorsque l’inspir est presque complet. Toute en gardant cette même posture, ressentez la remontée du diaphragme pendant l’expir et le léger affaissement de votre thorax pendant l’expir. On va garder cette attention pendant 2 minutes en continuant à ressentir tous ces mouvements, ainsi que l’apaisement de votre rythme cardiaque…

Maintenant, en restant dans cette position, essayez de rappeler votre situation stressante, vient-elle facilement à l’esprit, a-t-elle le même impact sur votre météo intérieure ?

Pour beaucoup, je le pense, il y a eu un changement. Vous pouvez même renforcer cet exercice par ce que l’on appelle la cohérence cardiaque : accordez 5 secondes à votre inspir et 5 secondes à votre expir et cela pendant 5 minutes : cela vous apaisera durant 2 à 3 heures minimum. N’hésitez pas à le répéter 3 à 4 fois par jour.

Nous espérons que cet exercice a eu un effet bénéfique pour vous et vous donnons rendez-vous prochainement pour une nouvelle vidéo avec un exercice différent.

Séance découverte

Participez à une séance découverte de l’Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC).

Livre Blanc

Téléchargez le Livre Blanc de l’Intelligence Adaptative réalisé par l’Institute of NeuroCognitivism.