L’Approche Neurocognitive et Comportementale

L’Approche Neurocognitive et Comportementale désigne un modèle, des méthodes et outils pratiques pour mieux être, mieux vivre, mieux travailler

Les bases de l’Approche

Pour comprendre et gérer les comportements humains, l’Approche Neurocognitive et Comportementale est structurée par un modèle. Le fonctionnement d’un cerveau est extraordinairement complexe. Utiliser un modèle permet de comprendre tout en gardant de la distance avec cette complexité. Le concept central de ce modèle est l’état d’esprit, c’est à dire l’association de trois choses :

  • Un ressenti
  • Une pensée
  • Un comportement.

Les deux premiers termes relèvent de la vie intérieure et restent dans l’intimité du soi. Mais le troisième s’impose aussi bien à soi qu’aux autres. Donc, il a une dimension relationnelle.

Les travaux de recherche à l’origine de l’Approche ont identifié un nombre réduit d’états d’esprits. Bien sûr, la diversité des situations dans lesquelles les états d’esprit s’expriment et les détails des réactions sont très divers. D’ailleurs il arrive d’ailleurs qu’une personne étonne par un comportement que l’on n’a jamais observé chez elle.

En séparant les détails du comportement (le contenu), et l’état d’esprit qui provoque ce (le contenant), les choses deviennent vraiment plus simples.Une autre option aurait été de comprendre comment des milliards de neurones peuvent s’interconnecter…

Après que le modèle ait été qualifié par plusieurs décennies de travaux cliniques, il fallait également à l’approche des techniques et des outils de mise en application. L’institut a pris le relai de la recherche pour les élaborer, les compléter et les rendre accessibles.

Identifier les états d’esprits

A partir d’un questionnaire, Profil’INC permet de dresser l’inventaire de personnalité. A partir d’une “bibliothèques d’états d’esprits” les plus fréquemment rencontrés, cet outil propose une image qui est confirmée ou ajustée lors d’un débriefing individuel.

Des déclinaisons métiers on été réalisées pour permettre un recrutement selon des traits de personnalité.

Gérer les états d’esprits

Des techniques de gestion ont été mises au point sur plusieurs champs d’application de l’Approche :

  • La gestion individuelle ou collective du stress. Souvent, il est un signal qui indique que quelque chose ne va pas avec l’état d’esprit qui est à la manœuvre
  • L’Intelligence Adaptative, qui permet notamment de faire émerger et de développer les Soft Skills
  • L’accompagnement sous toutes ses formes.

 

Enrichir l’Approche

L’Approche Neurocognitive et Comportementale  est enrichie à partir de quatre sources d’idées ou d’innovations :

  • Le comité scientifique, qui gouverne l’Approche
  • Les expériences de mise en oeuvre des Solutions proposées par l’Institut
  • Le réseau de Partenaires
  • La communauté des Praticiens

 

Les apports de l’Approche au quotidien

Le principal apport de l’Approche est d’être un outil permettant de lire les autres, mais aussi soi-même, avec un grand détachement vis à vis des contenus.

Une Approche accessible

L’Approche respecte profondément le fait que chaque être humain a la capacité de se transformer pendant son existence. C’est une lecture ici et maintenant, sans recherche d’antécédents, bienveillante.

Au fond, Arthur Rimbaud avait raison de relever que « Je est un autre ». En général, nous avons tous une mauvaise lecture directe de notre personne.

Il n’est pas nécessaire de connaitre dans son détail l’Approche pour utiliser certaines de ses pratiques et outils. Par exemple, la gestion du stress individuel ou l’établissement d’inventaires de personnalités avec Profil’INC ne requièrent que des connaissances de base de l’approche.

Un auxiliaire de développement personnel

L’Approche apporte de précieux enseignements pour la connaissance de soi :

  • Savoir ce qui motive
  • Comprendre les mécanismes de surinvestissement émotionnel
  • Lire et gérer le stress
  • Découvrir les merveilleuses perspectives de l’intelligence adaptative et l’agilité qu’elle crée
  • Pouvoir se détacher de ses irritants
  • Augmenter son champ de vision.

Accompagner les autres

Manager, coach, formateur, facilitateur, RH,  nombreux sont les métiers qui s’exercent au contact des autres pour les servir.

Améliorer son accompagnement nécessite de comprendre les interactions entre contenants (la dynamique comportementale) et de savoir les modéliser.

Les techniques du praticien permettent d’intégrer l’approche en développement personnel ou collectif avec vaste champ d’applications, notamment :

• Mobilité et réorientation
• Construction d‘équipe
• Management par les motivations
• Excellence opérationnelle
• Recherche d’efficience
• Intelligence collective
• Collaboration en intelligence adaptative
• Transformation
• Être bien, vivre bien, travailler bien
• Agilité
• Écosystèmes écologiques / toxiques
• Émergence des Soft Skills.

Contribuer au développement et à la propagation de l’approche

Arrivé au stade de maître-praticien, l’Approche permet de réaliser des transitions nécessaires mais qui bloquent, de retrouver l’autonomie, le goût d’agir. Il ne s’agit pas de thérapie, d’une part parce que cet exercice est scrupuleusement encadré, d’autre part parce ce qu’on ne guérit pas les contenants. On les gère.

Le maître praticien est avant tout un sage qui sait que la maîtrise ne vient pas du contrôle, mais de l’acceptation.